LER

Le réseau GECLER, ce sont avant tout des projets de production d’énergies renouvelables citoyens. Portés par des collectifs citoyens et/ou des collectivités, ils approvisionnent le Grand Est en énergie locale.

Le réseau Grand Est Citoyen et Local d’Energies Renouvelables

Le réseau GECLER : c’est le réseau régional des projets d’énergie renouvelables citoyens ! GECLER pour Grand Est Citoyen et Local d’Energies Renouvelables. Porté par les associations LER, ALE 08 et Alter Alsace Energies son objectif est d’impliquer les acteurs des territoires dans le développement, la gouvernance et le financement de projets d’énergie renouvelable. Trois actions principales pour les animateurs du réseau : sensibiliser, accompagner, mettre en réseau.

LER

Kézako ?

Depuis 2019, trois associations qui œuvrent dans la transition énergétique se sont regroupées pour créer et animer le réseau GECLER avec le soutien de Climaxion.

Les missions du réseau GECLER

Les missions du réseau GECLER consistent à sensibiliser à l’énergie citoyenne, à accompagner les initiatives locales afin de faciliter l’émergence de nouveaux projets, et à mettre en réseau les projets citoyens d’énergie renouvelable déjà existants.

Agence de l’Energie et du Climat
L’Agence Locale de l’Energie et du Climat (ALE 08), créée en 2002, est une association à but non lucratif de type Loi 1901 regroupant des collectivités, des professionnels et des particuliers pour concrétiser la transition énergétique.
Lorraine Energies Renouvelables
Depuis sa création en 2005, LER accompagne les territoires pour mieux appréhender la transition énergétique en mettant à disposition des compétences diverses à destination de tous les publics.
Alter Alsace Energies
Depuis 40 ans : 600 communes accompagnées 1000 projets scolaires réalisés 37000 particuliers conseillés Equipe : 15 membres du conseil d’administration 11 permanents 400 membres, sympathisantsNous vous accompagnons dans votre projet Technique…

Définir les projets citoyens

Un projet de production d’énergie renouvelable implique la création d’une société de projet. Les questions à se poser sont alors : qui investit au capital, et qui participe à la gouvernance ?
Lorsque l’on parle d’un projet citoyen, la réponse est : les acteurs locaux (citoyens, collectivités, structures…), avec ou sans partenaire privé (voir l’encart “co-développement” ci-dessous). Il est donc question ici de projets de production d’énergie renouvelable gérés et financés par des acteurs locaux. Les citoyens, collectivités, structures locales impliqués sont porteurs du projet, décident de ses orientations et le financent eux-mêmes en mobilisant de l’argent auprès du territoire.

LER
Besoin de plus d'information ?

N’hésitez pas à contacter vos chargés de mission ou de nous écrire via notre formulaire.

LER

Sylvain BALLAND
Manon GOURIET

Chargés de mission énergies citoyennes

Tel : 07 68 62 46 99

Mail : energies-citoyennes@asso-ler.fr

Foire Aux Questions

Des projets de production d’énergie renouvelable gérés et financés par des acteurs locaux. Les citoyens, collectivités, structures locales impliqués sont porteurs du projet, décident de ses orientations et le financent eux-mêmes en mobilisant de l’argent auprès du territoire.

GECLER c’est le réseau Grand Est local et citoyen d’énergies renouvelables.

Le réseau GECLER, ce sont avant tout des projets de production d’énergie renouvelable citoyens.

Portés par des collectifs citoyens et/ou des collectivités, ils approvisionnent le Grand Est en énergie locale.

Porté par les associations LER, ALE 08 et Alter Alsace Énergies. L’objectif du réseau est d’impliquer les acteurs des territoires dans le développement, la gouvernance et le financement de projets d’énergie renouvelable.

Nos missions sont : sensibiliser à l’énergie citoyenne, accompagner les initiatives locales pour faciliter l’émergence de nouveaux projets et mettre en réseau les projets citoyens d’énergie renouvelable existants.

Les projets citoyens de production d’énergie renouvelable permettent de sensibiliser aux enjeux environnementaux et climatiques. De par leur nature, ils mettent en place une démocratie locale et entraînent une implication forte des acteurs du territoire.

Les projets citoyens, en plus des aspects sociaux, de dynamique locale et d’appropriation des enjeux, rapportent

De plus, une étude d’Energie Partagée (Les retombées économiques locales des projets citoyens) de décembre 2019 montre que ces projets, en plus des aspects sociaux, de dynamique locale et d’appropriation des enjeux, rapportent plus d’argent au territoire. En effet, les projets citoyens génèrent de l’emploi et des bénéfices directs pour les acteurs locaux ayant pris des parts sociales dans le projet.

En termes chiffrés, 1€ investi dans un projet citoyen de production d’énergie renouvelable rapporte en moyenne 2,5€ au territoire.

Retrouvez la carte des projets en Grand-Est ici https://gecler.fr/projets/

– A titre individuel vous pouvez :

En parler autour de vous, sensibiliser, mobiliser, vous former. Investir dans une société citoyenne existante ou à titre individuelle mettez à disposition une toiture, un terrain pour développer un projet d’énergie renouvelable, ou devenez bénévole dans un collectif citoyen.

– Avec vos voisins, votre commune, votre territoire vous pouvez

Mobiliser le territoire autour d’un projet via des réunions publiques, un ciné-débat, etc. Vous avez du foncier public disponible ? mettez-le à disposition pour lancer un projet.

Faites appel à votre réseau régional pour vous accompagner.

Les projets participatifs permettent aux acteurs locaux de participer au financement des projets, sous la forme d’un placement financier. Cependant, ce financement ne donne pas forcément accès à la gouvernance du projet, c’est à dire que les acteurs locaux, associés au montage financier, n’ont pas la possibilité de participer aux décisions.

On les différencie des projets citoyens où les parts sociales proposées dans les projets donnent systématiquement un poids dans la gouvernance : le but est de monter un projet de territoire où ce sont les acteurs locaux qui choisissent ses orientations. La gouvernance locale permet par exemple dans la répartition des bénéfices qu’une partie soit utilisée pour mener d’autres projets du territoire.